Jason-CS, le satellite conjoint Europe-États-Unis de surveillance océanique, entre en phase de test pré-lancement

Jason-CS est un projet de coopération entre l’Europe et les États-Unis. Des tests préalables au lancement sont en cours sur le satellite, qui assurera une mission conjointe transatlantique visant à fournir des mesures hautement précises de la valeur et du taux de croissance de la hausse du niveau moyen de la mer jusqu’à la fin des années 2030.

vendredi 15 novembre 2019

jason-cs-1

Le Directeur général d’EUMETSAT, Alain Ratier, accompagné de représentants de la Commission européenne, de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Administration américaine pour l’aéronautique et l’espace (NASA), a visité la salle blanche de Industrieanlagen Betriebsgesellschaft mbH (IABG) à Ottobrun afin d’inspecter le premier des deux satellites Jason-CS qui assureront la mission coopérative Sentinelle-6 de Copernicus.

Pendant plus de six mois, IABG mènera plusieurs séries de tests sur le satellite et ses instruments afin de vérifier leur résistance au lancement et à l’environnement en orbite.

Le satellite prendra le relais de Jason-3 pour la mission d’altimétrie de haute précision à partir de 2020. Il continuera ainsi la mission entamée avec Topex/Poseidon en 1992 et poursuivie par Jason-2.

M. Ratier a déclaré que la mission coopérative Sentinelle-6 de Copernicus entamera la nouvelle phase d’un effort de coopération long de plus de trente ans entre l’Europe et les États-Unis et permettra de mieux comprendre le rôle des océans dans le changement climatique.

« Depuis son orbite spécifique, la mission Sentinelle-6 de Copernicus fournira des mesures hautement précises de la topographie de surface des océans et du niveau moyen de la mer », a-t-il déclaré.

« La qualité exceptionnelle des mesures renforcera les performances des services de prévision océanique et de surveillance des océans de Copernicus, mais aussi de prévision de vagues de chaleur et d’autres phénomènes météorologiques influencés par les océans. »

« Ces mesures permettront d’interétalonner des missions satellitaires d’altimétrie moins précises et de créer un jeu de données multi-orbites, directement assimilables dans des modèles de prévision océaniques, qui mesurent la variabilité des océans à plusieurs échelles, d’El Niño aux tourbillons aux latitudes moyennes. » 

« Enfin, la mission continuera de cartographier les évolutions du niveau moyen de la mer dans notre climat changeant. Ces informations sont cruciales à l’établissement des politiques d’adaptation des zones côtières et des petits États insulaires, ce qui constitue une contribution importante à l’Accord de Paris. »

Les partenaires de la mission coopérative Sentinelle-6 de Copernicus sont la Commission européenne, EUMETSAT, l’ESA, la NASA et l’Administration américaine pour les océans et l'atmosphère (NOAA), soutenus par leCentre national d’études spatiales (CNES).

EUMETSAT sera chargée de l’exploitation du satellite Jason-CS/Sentinelle-6 ainsi que du traitement et de la diffusion de ses données depuis son Siège à Darmstadt (Allemagne).

 

À propos d’EUMETSAT

EUMETSAT, l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques, est une organisation intergouvernementale basée à Darmstadt (Allemagne), fédérant à ce jour 30 États membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie).

En orbite géostationnaire, EUMETSAT exploite actuellement les satellites Meteosat-9, -10 et -11 sur l’Europe et l’Afrique et Meteosat-8 sur l’océan Indien.

EUMETSAT exploite une constellation de trois satellites Metop en orbite polaire dans le cadre du Système polaire initial commun (IJPS) partagé avec l’Administration américaine pour l’océan et l’atmosphère (NOAA).

EUMETSAT est également partenaire des missions coopératives Jason de surveillance du niveau de la mer (Jason-2, Jason-3 et Sentinelle-6) auxquelles participent l’Europe et les États-Unis.

Les données, produits et services des satellites opérationnels d’EUMETSAT apportent une contribution vitale à la prévision du temps et à la surveillance de l’environnement et du changement climatique.

L’Union européenne a chargé EUMETSAT d’exploiter pour son compte les quatre missions Sentinelle du programme Copernicus dédiées à la surveillance de l’atmosphère, des océans et du climat. EUMETSAT conduit ces tâches en coopération avec l’ESA et exploite déjà la mission marine Sentinelle-3.

EUMETSAT a établi des coopérations avec des opérateurs de satellites d’observation de la Terre d’Europe, de Chine, de Corée du Sud, des États-Unis, d’Inde, du Japon et de Russie.

 

Relations avec les médias EUMETSAT :
Tél. : +49 6151 807 7320
Courriel :  press@eumetsat.int
www.eumetsat.int

Disponible aussi en:  English - Français - Deutsch

 
By continuing to use this website, you are giving consent for EUMETSAT to store certain information about you. To learn more about what information EUMETSAT collects and how it is used, please view our Terms of Use page.