Les systèmes et les équipes se préparent au lancement du satellite Sentinelle-6 Michael Freilich

Aujourd’hui, à l’issue d’une revue exhaustive, EUMETSAT et les autres partenaires européens et américains du programme Jason-CS/Sentinelle-6 ont confirmé l’aptitude de tous les systèmes et équipes au lancement et à l’exploitation du satellite Sentinelle-6 Michael Freilich.

vendredi 11 septembre 2020

La mission coopérative de surveillance des océans Sentinelle-6 de Copernicus réalisera une topographie de la surface des océans et des mesures du niveau moyen de la mer d’une précision sans précédent, pour des applications d’océanographie opérationnelle et de surveillance du climat.

Cette mission, réalisée et cofinancée par l’Europe, par l’intermédiaire de la Commission européenne, de l’ESA et d’EUMETSAT, ainsi que par les États-Unis, par l’intermédiaire de la NASA et de la NOAA, est un nouveau développement de la coopération transatlantique établie de longue date dans le cadre des missions altimétriques de haute précision Jason.

La revue d’aptitude au lancement et à l’exploitation (LORR) constituait le dernier jalon critique du développement du système complet avant le lancement du satellite prévu depuis Vandenberg, en Californie, le 10 novembre prochain. Les résultats concluants de la LORR viennent clore un cycle de revues confirmant l’aptitude du satellite et des systèmes sol de chaque partenaire, ouvrant ainsi la voie au lancement de la campagne de lancement à la fin du mois de septembre.

Cristian Bank, directeur du département des Programmes en préparation et en développement et président du comité directeur de la revue, a déclaré : « Tous les partenaires ont coopéré pour franchir ce jalon critique en dépit des perturbations causées par la pandémie de coronavirus ».

Manfred Lugert, responsable du Programme Jason-CS/Sentinelle-6 d’EUMETSAT, a indiqué : « Tous les systèmes et toutes les équipes d’EUMETSAT sont maintenant prêts pour le lancement et l’exploitation de cette mission Copernicus cruciale pour la surveillance des océans et du climat ».

Après le lancement depuis Vandenberg, le Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de l’ESA prendra le contrôle du satellite pour activer et vérifier toutes ses fonctions de base durant trois jours. Par la suite, EUMETSAT prendra en charge les opérations de vol et apportera son soutien à la recette en orbite du satellite et du système avec les équipes de l’ESA, de la NASA, de la NOAA, du CNES et d’utilisateurs experts.

Alain Ratier, Directeur général d’EUMETSAT, a déclaré : « EUMETSAT, qui a déjà contribué aux missions coopératives Jason-2 et Jason-3, se félicite de jouer un rôle de plus grande importance dans le développement et les opérations de la mission Sentinelle-6, dans le cadre de Copernicus, programme phare de l’UE ».

Timo Pesonen, Directeur général de la DEFIS (Defence Industries and Space) de la Commission européenne, a déclaré : « Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’UE, joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre de nombreuses politiques communautaires. La mission Sentinelle-6 de Copernicus, résultat d’une coopération transatlantique, nous en fournit une nouvelle illustration aujourd’hui.

Ce nouveau satellite va changer la donne au sein de la constellation Copernicus, notamment en procurant une nouvelle couche d’informations qui permettra de renforcer la sécurité maritime, de favoriser la gestion globale des masses d’eaux intérieures et de mieux comprendre le réchauffement climatique et ainsi d’en atténuer les effets », a ajouté M. Pesonen.

À propos d’EUMETSAT

EUMETSAT, l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques, est une organisation intergouvernementale basée à Darmstadt (Allemagne), fédérant à ce jour 30 États membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie).

En orbite géostationnaire, EUMETSAT exploite actuellement les satellites Meteosat-9, -10 et -11 sur l’Europe et l’Afrique et Meteosat-8 sur l’océan Indien.

EUMETSAT exploite trois satellites Metop en orbite polaire dans le cadre du Système polaire initial commun (IJPS) partagé avec l’Administration américaine pour l’océan et l’atmosphère (NOAA).

EUMETSAT est également partenaire des missions coopératives Jason de surveillance du niveau de la mer (Jason-3 et Jason-CS/Sentinelle-6) auxquelles participent l’Europe et les États-Unis.

Les données, produits et services des satellites opérationnels d’EUMETSAT apportent une contribution vitale à la prévision du temps et à la surveillance de l’environnement et du changement climatique.

L’Union européenne a chargé EUMETSAT d’exploiter pour son compte quatre missions Sentinelle de la composante spatiale de Copernicus dédiées à la surveillance de l’atmosphère, des océans et du climat. EUMETSAT conduit ces tâches en coopération avec l’ESA et exploite déjà la mission marine Sentinelle-3.

EUMETSAT a établi des coopérations avec des opérateurs de satellites d’observation de la Terre d’Europe, de Chine, de Corée du Sud, des États-Unis, d’Inde, du Japon et de Russie.

Relations avec les médias EUMETSAT :

Tél. : +49 6151 807 7320
E-mail : press@eumetsat.int
www.eumetsat.int

Disponible aussi en:  English - Français - Deutsch

 
We use essential cookies to ensure that we give you the best experience on our website. To analyse website traffic we also use third-party performance cookies. If you are ok with the use of essential as well as non-essential cookies, please select Accept & Continue. Instructions on how to prevent the use of non-essential cookies are available under our Terms Of Use, or simply select Decline Cookies.