HQ_PR_02112020

L’Europe rend hommage à un champion américain des sciences de la Terre en donnant son nom à un satel

HQ_PR_02112020
HQ_PR_02112020

Le premier satellite de la prochaine génération d’une mission conjointe américano-européenne de surveillance de l’élévation mondiale du niveau des mers portera le nom de Mike Freilich, scientifique de la NASA à la retraite, en hommage aux décennies que ce dernier a consacrées à la promotion des sciences de la Terre.

Last Updated

05 November 2020

Published on

28 January 2020

Les partenaires européens de la mission altimétrique de haute précision Sentinelle-6 Copernicus — la Commission européenne, l’Agence spatiale européenne et EUMETSAT — ont proposé de lui faire ce rare privilège, qui est devenu officiel lors d’une cérémonie de changement de nom qui s’est tenue aujourd’hui à Washington.

Le satellite « Michael Freilich » Sentinelle-6, qui doit être lancé en novembre depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie, était auparavant connu sous le nom de Jason-Continuité de service A (Jason CS-A).

« Nous avons tous souhaité témoigner de la valeur et de la résilience de notre coopération transatlantique et rendre hommage à la personnalité unique de Mike Freilich », a déclaré Alain Ratier, Directeur général d’EUMETSAT, qui connaît ce dernier depuis 1985, date à laquelle ils travaillaient tous deux comme océanographes.

« L’engagement de Mike en faveur de la science du système Terre sans aucune frontière et développée en coopération est sans égal. Nous nous réjouissons en Europe d’honorer un vrai Américain qui est aussi un citoyen du monde ».

 

 

 

Mike Freilich

La mission collaborative Sentinelle-6 Copernicus prolongera le relevé climatologique unique amorcé en 1992 par la mission TOPEX/Poséidon (1992-2006) puis par Jason (2001-2013), Jason-2 (2008-2019) et Jason-3, lancé en 2016.

La NASA et l’Administration américaine pour les océans et l’atmosphère (NOAA) sont partenaires de la mission aux côtés des agences européennes.

Stephen Volz, Administrateur délégué de la NOAA pour les Services Informations et Satellites, a indiqué que ses collègues de la NOAA soutenaient avec enthousiasme le changement de nom du satellite Sentinelle 6A/Jason-CS A en hommage à Mike Freilich.

« C'est une distinction grandement méritée pour un homme qui a contribué à transformer l'observation de la Terre depuis l'espace et qui a su fédérer les contributions les plus importantes de la communauté mondiale des sciences de la Terre pour améliorer notre connaissance commune de l'évolution de notre planète », a ajouté M. Volz.

Mike Freilich a pris sa retraite en février 2019 en tant que directeur de la division des sciences de la Terre au sein de la direction des missions scientifiques au siège de la NASA.

Il a piloté la contribution de la NASA en réponse aux recommandations de la première enquête décennale organisée par l’Académie nationale des sciences sur les sciences de la Terre et leurs applications depuis l’espace, en développant les programmes innovants d’observation de la Terre de l’agence et a supervisé 16 lancements réussis de missions et d’instruments majeurs et 8 lancements de nano/petits satellites.

À propos d’EUMETSAT