Placeholder

EUMETSAT apporte sa solidarité et son expertise face à un tremblement de terre et une pandémie

Placeholder
Placeholder

Assurer la sécurité des collectivités nécessite des prévisions météorologiques précises, surtout en temps de crise.

Last Updated

03 November 2020

Published on

07 April 2020

Le tremblement de terre survenu à Zagreb le 22 mars, alors qu'une majorité de l'Europe est confinée pour pallier la pandémie du coronavirus, a endommagé l'infrastructure du service météorologique national de la Croatie, exigeant de faire preuve d'ingéniosité et de savoir-faire pour assurer la continuité des activités du service.

Données satellitaires et prévisions météorologiques

Les observations satellitaires alimentent les modèles numériques de prévision du temps. EUMETSAT fournit une grande partie de ces informations cruciales à ses 30 États membres, dont la Croatie.

En cette période de confinement, la grande majorité des effectifs d'EUMETSAT travaille à domicile, à l'exception du personnel chargé de contrôler les dix satellites en orbite de l'Organisation.

Maintenir les opérations courantes des satellites, pour pouvoir recevoir, traiter et diffuser les données aux services météorologiques en Europe et dans le monde, revêt une importance critique, même en ces temps difficiles.

La Croatie fait appel à EUMETSAT

Le 22 mars, un tremblement de terre de magnitude 5,3 a frappé la capitale de la Croatie, Zagreb. Le pays n'en avait pas connu de si violent en 140 ans.

Le siège du Service hydrométéorologique croate (DHMZ) se trouve à Zagreb. Les dégâts étaient si graves qu'il était impossible pour le personnel d'accéder aux locaux.

« La Croatie nous a appelés à l'aide, expliquant que son Centre de données avait été endommagé pendant le tremblement de terre et qu'elle avait besoin d'une solution d'urgence jusqu'à ce que son centre de secours puisse prendre le relais », explique Lothar Wolf, responsable du domaine de compétence des services de données d'EUMETSAT.

Le Cloud météorologique européen

EUMETSAT et le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), basé à Reading (Royaume-Uni), travaillent à établir une infrastructure de services de mégadonnées commune permettant aux usagers d'accéder à leurs données.

Le Cloud météorologique européen facilitera la mise à disposition des données et produits du CEPMMT et d'EUMETSAT pour l'ensemble des usagers de données météorologiques, dont les services météorologiques, en support à leurs modèles numériques de prévision du temps qui sont capables d'ingérer de larges volumes d'informations. EUMETSAT se prépare également au déploiement des systèmes de ses satellites de prochaine génération, qui fourniront un volume de données exponentiel.

Cependant, le Cloud météorologique européen est encore en phase pilote et n'avait jamais été utilisé pour soutenir un service météorologique national.

Répondre aux besoins des usagers en période de confinement

Correspondant par WhatsApp et Skype, un groupe d'experts d'EUMETSAT s'est employé à répondre aux besoins du DHMZ.

« Nous leur avons demandé de lister leurs besoins, qui incluaient un environnement informatique virtuel (soit un nombre de machines virtuelles), des données d'EUMETSAT, des formations et une assistance technique, ainsi qu'un accès aux prévisions et aux archives du CEPMMT », a expliqué Lothar Wolf.

« Après avoir examiné ces besoins, le groupe d'experts d'EUMETSAT s'est réparti les tâches et s'est mis au travail, accédant aux différents éléments à distance.

EUMETSAT conserve une sauvegarde de secours pour la Croatie en prévision de la migration de l'infrastructure de son siège sinistré vers son centre de secours. »

Ils ont ainsi pu mettre en place la configuration requise par le DHMZ en seulement quatre heures !

Solidarité

Selon Lothar Wolf, tous les membres de l'équipe étaient ravis de pouvoir apporter leur aide au DHMZ. Le CEPMMT est également intervenu pour fournir un accès à son infrastructure de Cloud météorologique européen et apporter une assistance technique.

Paul Counet, Chef de la division Stratégie, communication et relations internationales d'EUMETSAT, a déclaré qu'avoir réussi à soutenir la Croatie en ce temps de crise et dans de telles conditions a été un véritable encouragement pour l'ensemble de l'Organisation.

« Cette période est difficile et éprouvante pour tous », a-t-il ajouté. « Le tremblement de terre a été une épreuve terrible dans une conjoncture déjà difficile.

L'importance de notre travail, qui consiste à fournir aux services météorologiques les données dont ils ont besoin pour assurer la sécurité des collectivités, ne saurait être sous-estimée. Je me réjouis qu'EUMETSAT ait été capable de relever ce défi et de soutenir l'un de nos États membres en période de crise. »