Placeholder

Phase d'activités CDOP-2: une nouvelle impulsion pour les SAF

Placeholder
Placeholder

Débutée ce mois-ci, la deuxième Phase d'exploitation et de développement permanent (CDOP-2) du réseau des Centres d'applications satellitaires (SAF) d'EUMETSAT va servir à améliorer et à étoffer le portefeuille des produits et services SAF au cours des cinq prochaines années

Last Updated

03 November 2020

Published on

22 March 2012

CDOP-2 prend le relais de la fructueuse phase CDOP-1 qui a vu depuis cinq ans les huit SAF développer et diffuser des produits de haute qualité, au bénéfice des États membres et coopérants d'EUMETSAT et de nombreux autres utilisateurs dans le monde.
 
Parmi les réalisations du réseau des SAF, les exemples suivants peuvent être soulignés: le SAF Prévision numérique du temps (SAF NWP) et le SAF Météorologie par occultation radio (SAF ROM) ont développé des logiciels destinés aux utilisateurs et aux centres de prévision numérique du temps (PNT), permettant l'assimilation de produits extraits des données satellitaires en appui à l'amélioration des prévisions. De leur côté, le SAF Climat (SAF CM), le SAF Océans et glaces de mer (SAF OSI) et le SAF Ozone et chimie de l'atmosphère (SAF O3M) ont généré de longues séries chronologiques de données homogènes servant à l'analyse de la variabilité climatique au cours des dernières décennies. Le SAF Prévision immédiate et à très courte échéance (SAF NWC) et le SAF Hydrologie opérationnelle et gestion de l'eau (SAF H) ont quant à eux développé des progiciels et des produits très importants pour la prévision du temps et de son impact sur le système hydrologique par exemple, en particulier dans le contexte de phénomènes météorologiques dangereux. Enfin, le SAF Analyse des terres émergées (SAF LSA) a conçu des produits et des services sur les paramètres de la végétation et des terres émergées qui bénéficient aux utilisateurs situés non seulement en Europe, mais aussi en Afrique et en Amérique du Sud.

En phase CDOP-2, les huit SAF poursuivront la fourniture opérationnelle des produits développés pendant la phase précédente (CDOP-1) tout en menant à bien les améliorations nécessaires. De nouveaux produits répondront en outre aux besoins évolutifs des services météorologiques nationaux européens ainsi que d'autres utilisateurs.

Composante à part entière du segment sol des applications d'EUMETSAT, les SAF se prépareront pendant la phase CDOP-2 à exploiter le potentiel de la prochaine génération de satellites d'EUMETSAT, à savoir MTG (troisième génération de Meteosat) et EPS-SG (deuxième génération du Système polaire d'EUMETSAT), en tirant parti d'instruments de détection améliorés et inédits. Ils commenceront la définition scientifique et le développement des produits MTG et EPS-SG, une mission qui s'achèvera au cours de la phase CDOP-3 entre 2017 et 2022, une fois ces satellites devenus opérationnels.

Les activités menées en phase CDOP-2 et l'élargissement des portefeuilles de produits contribueront à de grandes initiatives internationales, telles que la Surveillance mondiale pour l'environnement et la sécurité (GMES), le Cadre mondial pour les services climatologiques (GFCS) et l'initiative de Traitement durable et coordonné de données satellitaires sur l'environnement pour la surveillance du climat (SCOPE-CM).

À propos d'EUMETSAT

EUMETSAT, l'Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques, est une organisation intergouvernementale fédérant à ce jour 27 États membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie (en attente de ratification), Finlande, France, Grèce, Hongrie, Lettonie, Luxembourg, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie) et 4 États coopérants (Bulgarie, Islande, Lituanie et Serbie).

En orbite géostationnaire, EUMETSAT exploite actuellement les satellites Meteosat-8 et 9 sur l’Europe et l'Afrique et Meteosat-7 sur l'Océan Indien.

Premier satellite du système en orbite polaire d'EUMETSAT, Metop-A, lancé en octobre 2006, fournit des données opérationnelles depuis le 15 mai 2007.

Grâce au satellite d'altimétrie Jason-2 lancé le 20 juin 2008, EUMETSAT participe désormais à la surveillance des vagues, des courants marins et du niveau de la mer en sus de ses missions de météorologie et de climatologie.

Vitaux pour la prévision du temps, les données, produits et services des satellites d'EUMETSAT apportent également une contribution essentielle au suivi opérationnel de l'environnement et des changements climatiques à l'échelle de la planète.

À propos d’EUMETSAT